scroll to top

Le GIF, nouveau roi du web social

14 Nov 2012   //   par atchikservices    //  2 Commentaires

Depuis sa création en 1987 et son arrivée sur le web en 1993, le Graphic Interchange Format a fait du chemin. Détrôné par le JPEG – au rendu bien meilleur – quand le débit d’Internet l’a permis, le GIF a fait petit à petit son retour… Pour finalement devenir, en 2012, le mot de l’année selon l’Oxford American Dictionaries. En nom commun comme en verbe. Portrait d’un animateur du web bien animé.

Revenu du fond des âges, le GIF est aujourd’hui incontournable. Ici, le fameux All you base are belong to us « giffé ».

Il s’agit sans doute du premier retour en grâce d’une technologie dans l’histoire d’Internet. Rapidement délaissé par le JPEG et le PNG d’un côté, plus précis en termes d’images, et par les formats vidéo dès que les connexions ont permis de charger de vrais films sur la toile, les GIFs animés auraient dû disparaître ou rester cantonnés à l’animation du site de la cantine du collège ou du club d’équitation du coin.

Et si le GIF a effectivement servi à créer étoiles qui clignotent ou autres images qui piquent les yeux, il a aussi su se réinventer et renaître pour, finalement, devenir le roi du web en 2012. La raison ? Il est on ne peut plus souple, pratique et facile à charger. Et à l’époque des réseaux sociaux et des interactions courtes et nombreuses, ces atouts sont indispensables. Sa survie a d’ailleurs longtemps été associée à celle des forums qui ont façonné son usage : visible dans le fil, contrairement à une vidéo, le GIF permet de montrer, d’exprimer ou d’illustrer à merveille. Et c’est en toute logique que les blogs, puis Facebook et Twitter et, surtout, Tumblr, ont donné ses titres de noblesse au format… A tel point qu’aujourd’hui, le GIF a trouvé sa place dans la boîte à outils du journalisme en ligne. Mieux : il est si tendance que ne pas l’utiliser relève du crime de lèse-majesté.

Plus complet qu’une image

Illustration parfaite des défauts qui deviennent qualités, le GIF est très léger, généralement bien plus léger qu’un JPEG, ceci étant dû à sa palette de couleur limitée. Oui mais voilà, celui-ci est animé et, comble du luxe, il peut gérer la transparence, c’est-à-dire remplacer le blanc par une « absence de couleur » et ainsi se fondre dans le décor. Idéal pour l’intégration sur les forums, les blogs, Tumblr… Ou en signature à la place d’un avatar traditionnel !

C’est d’ailleurs ainsi que le standard a pris sur le web communautaire : la version évoluée du smiley, l’émoticône, a fait la part belle aux GIFs. Puis aux GIFS animés. Puis les mèmes ont envahi Internet et des images ont été détournées pour devenir elles-mêmes des émoticônes, dans le registre « voici ma tête en lisant ton message » :

A partir de là, tout est possible. Son utilisation purement graphique, voire artistique, a largement contribué à la création esthétique en ligne avec, notamment, l’émergence du cinémagraphe (ou cinemagraph), image légèrement animée, véritable capture de situation intégrant tous les codes de la photo avec la souplesse de la vidéo. Le GIF devenu art, en quelque sorte.

Plus souple qu’une vidéo

Le vrai avantage réside dans cette flexibilité : même si le haut débit permet aujourd’hui de regarder ce que l’on veut, y compris en HD, la vidéo nécessite d’appuyer sur play et, souvent, de passer par une pub interminable. Le récit s’en trouve fatalement coupé. Le GIF, lui, s’insère comme une image : il illustre sans couper la lecture du texte. La presse en ligne ne s’y est pas trompée, à tel point que des sites aussi sérieux que lemonde.fr l’utilisent désormais pour compléter certains articles, comme celui relatant le saut de Felix Baumgartner :

Evidemment, les réseaux sociaux ont vite saisi toute l’utilité de cette souplesse. Et comme actualité et conversations en ligne sont le terreau parfait pour l’humour et le détournement, il n’est pas étonnant de voir, par exemple, le GIF précédent muter ainsi :

Le succès est compréhensible ; ce blog a d’ailleurs déjà succombé aux charmes de l’illustration animée. Chez Atchik, plus largement, chaque GIF un peu drôle ou intéressant glané au fil de l’activité sur Internet (modération, veille, etc.) est partagé instantanément avec les collègues. Au final, chacun recherche le GIF parfait, la pépite qui surprendra le plateau. A la source, on retrouve des sites comme imgur ou gifsoup, des plateformes qui permettent aussi le plus souvent de créer ses propres éléments animés. En résumé, c’est le format d’image qui vous rend à la fois acteur et spectateur du web… Vous avez dit social ?

Aujourd’hui, le GIF suit l’actu autant qu’il la fait, tant il est repris par tous ; c’est d’ailleurs pour rendre compte de ce phénomène que le blog d’Atchik dévoilera régulièrement sa revue de GIFs, pour ne rien rater de l’actu dans ce format.

D’ici là, prenez soin de vous et ne prenez pas de risques inutiles (voir ci-dessous) 😉

Steve


2 Commentaires
  • C’est quoi ce délire? Le GIF n’a pas la même utilisation que le JPEG, c’est tout. On voit trop souvent sur le Web des images dégueulasses en JPEG alors qu’elles devraient être en GIF ou en PNG.

  • Certes, il s’agit d’un format différent, avec d’autres atouts et d’autres limites. Et si, à l’origine, il était assez proche des autres formats « image » (PNG, JPEG, etc.) en matière d’usage, il s’est aujourd’hui clairement démarqué, notamment dans sa déclinaison animée, et connaît un succès grandissant. L’article ne dit pas autre chose.

    En ce qui concerne la qualité, le GIF (8 bits) a une palette de couleurs plus limitée que le JPEG mais gère la transparence… Le PNG (32 bits), lui, fait les deux. S’il devait y avoir match, ce serait plutôt entre ces deux formats. L’évolution du GIF est justement intéressante car son usage s’est spécifié, comme mentionné dans le texte. Bonne journée et merci pour votre réaction.

Rétroliens
Laissez un commentaire

Pour valider votre commentaire, sortez votre calculatrice ! *
Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

* Champs obligatoire


Articles Récents


logo moderation atchik-services
GeneraTweet : un nouvel outil pour partager vos articles sur Twitter by Atchik Services
Derniers Tweets
Derniers commentaires
  • Avatar Utilisateurwww.swisstomato.ch { Bonjour, Merci pour cette longue liste d'outils } – 20 Mar, 6:10
  • Avatar UtilisateurAlbane Flamant { Très bonne liste, dans mon job de CM j'utilise beaucoup Powtoon pour mes vidéos, mais par contre plutôt Piktochart et Venngage pour mes infographies. Et... } – 05 Jan, 4:54
Facebook